Sénégal: Soins gratuits au profit des Albinos, plus de 60 personnes consultées à Saint-Louis...

Publié le

Le Soleil (Dakar)

8 Mai 2007


La caravane nationale de consultation gratuite organisée par l'Alliance pour la promotion à la réinsertion des albinos au Sénégal (Anpras) a connu une réussite totale dans la capitale du Nord.

En effet, elle a atteint tous ses objectifs durant toute une journée médicale de consultation gratuite où plus de 60 patients venus des régions de Matam et de Saint-Louis ont bénéficié d'un traitement en dermatologie dans la salle de réunion de la Poste. C'est le Dr Yolène Farcet de l'Ong Quinquéliba basée en France qui s'est déplacée pour venir spécialement mener cette consultation gratuite et de suivi médical. Sous la parfaite organisation du représentant du point focal de l'Anpras de Saint-Louis Waly Bâ.
 Consultations-04-07-.jpg

Les albinos et leurs parents ont répondu massivement. Un taux de participation que le Président national de l'Anpras Aboubakry Sakho a magnifié pour une meilleure prise en charge des albinos de l'axe Nord (Saint-Louis, Matam et Louga). Au-delà de la tenue de la caravane nationale dans les régions de Ziguinchor, Tambacounda et Kaolack. Ici dans le Nord cela a permis à une large concertation pour aborder tous les problèmes auxquels la communauté albinos est confrontée afin de mieux promouvoir leur réinsertion socio-économique.

Ainsi les difficultés ont été répertoriées surtout quant à l'éducation des enfants albinos qui ont

souvent des problèmes de vue. Les albinos rencontrent aussi de véritables difficultés de santé sur les plans dermatologiques et ophtalmologiques. Outre ces difficultés, selon Aboubakry Sakho, il y a les nombreux risques de cancer de la peau. Les albinos font également l'objet de préjugés qui entraînent de multiples rejets et exclusions dans nos sociétés, a-t-il soutenu.

Face aux besoins exprimés, il a assuré que différents programmes sont mis en Å"uvre en partenariat avec des bailleurs de fonds comme l'Ong Quinquéliba sur la situation globale de réinsertion socio-économique avec plusieurs volets nécessitant des interventions.

C'est pourquoi, selon toujours Aboubakry Sakho, des actes concrets seront posés dans cette prise en charge des cibles vulnérables dans les jours à venir par la création de Pme et l'obtention de micro financement pour sensiblement réduire le taux de rejet et le nombre de mendiants au sein des communautés ciblées en luttant contre leur inactivité et leur désÅ"uvrement a-t-il ajouté.

" Nous attendons de l'Etat sénégalais ce partage d'une volonté affichée pour la promotion sociale des albinos avec un appui matériel et financier qui jusqu'ici a fait défaut. Seuls nos partenaires ont donné leur appui ; c'est le cas du programme Papas conçu pour les enfants albinos en collaboration avec l'Unicef et autres programmes afin d'asseoir le bien être de la communauté albinos au Sénégal ", a-t-il, il dit. 

Consultations-0407-1.jpg

Babacar Maurice Ndiaye


Publié dans Articles publiés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article